daniel fanzutti architecte

Gymnase du lycée polyvalent Maurice Janetti - Saint-Maximin la Sainte-Baume

Gymnase du lycée polyvalent Maurice Janetti Saint-Maximin la Sainte-Baume

GYMNASE DU LYCÉE POLYVALENT MAURICE JANETTI

Saint-Maximin la Sainte-Baume

Le terrain d’assiette présente les caractéristiques d’un îlot entièrement délimité par le nouveau réseau viaire , tracé à même les parcelles agricoles, aux franges du centre ancien de Saint Maximin.

Un petit réal qui émerge du bâti ancien limitrophe, traverse le terrain de forme rectangulaire globalement orienté Nord/Sud dans son axe principal, en soulignant la faible déclivité générale de la parcelle vers le nord..

Les conditions programmatiques, environ 23 000 M2 SHON à bâtir et 6700 M2 d’aménagements extérieurs à réaliser, réglementaires ; hauteur maximale 12 m à l’égout, rapportées aux conditions topographiques du site, fixent d’emblée et définitivement les caractéristiques de l’opération : elle sera dense, avec une occupation proche de la saturation, des surfaces disponibles.

Ce constat va fixer les choix essentiels qui vont guider l’élaboration du projet dans sa globalité comme dans ses moindres détails.
Le nouveau Lycée polyvalent de Saint Maximin, ne sera pas conçu comme un objet, énorme paquebot ancré face à la basilique. Il sera un véritable petit morceau de ville, fixant l’identité d’un nouvel îlot en prémices aux développements que va engendrer la nouvelle structure viaire.

Les différentes entités programmatiques seront les éléments constitutifs d’un tissu urbain, articulés autour d’espaces végétalisés, dans le respect des relations fonctionnelles prévues, afin de réduire l’impact bâti dû à l’ampleur du programme.

Cette conception du plan de masse permet de conjuguer la forte densité de l’opération, avec une qualité paysagère de l’ensemble (immersion végétal/bâti) face aux questions environnementales et patrimoniales imposées par la proximité du centre de Saint Maximin. Elle offre de même une forte valeur d’usage pour les futurs lycéens et enseignants qui bénéficient d’un qualité d’espaces extérieurs de proximité ainsi que des vues amples et constamment cadrées sur le paysage environnant et lointain grâce à l’ensemble des patios semi ouverts situés sur la périphérie du lycée.

Le projet pour le nouveau Lycée polyvalent, propose d’installer le programme dans un nouvel équilibre global du site, qui s’appuie sur ces différentes perceptions, à la fois proches et éloignées.
Le respect de ces niveaux de perception contribue à renforcer les éléments qui fondent l’identité et la lecture du paysage de Saint Maximin

De ce point de vue, le projet peut être compris comme un véritable travail sur le paysage, et rejoindre en cela les objectifs de la démarche HQE favorisant l’intégration du bâtiment dans son environnement immédiat.